Vente d'un appartement, étapes à suivre - un homme songeur porte un crayon près de sa joue d'une main et de l'autre tient un carnet de note

Vente d’un appart : les 8 étapes à suivre

|
Par Jérémy Jaujard
Temps de lecture : 5 min

Vendre son appartement requiert de suivre des démarches spécifiques, différentes qu’une vente de maison. La différence principale ? Vous n’habitez pas l’immeuble seul. Le vivre-ensemble d’une communauté au sein d’un même espace entraîne le partage des espaces communs, mais également des charges. On appelle cela la copropriété. Si vous souhaitez mettre en vente votre appart, mais que vous vous sentez un peu dépassé, nous vous détaillons 8 étapes clefs pour vous préparer au maximum au préalable. Évitez les délais de vente et les erreurs de débutants. On suit le guide.

Une estimation au juste prix pour la vente de son appart.

Vous souhaitez mettre en vente votre appartement. Avant toute chose, il est important de faire le point sur votre immeuble puis — et seulement après - sur votre appart. Bien souvent, les vendeurs n’étudient que leur bien en omettant la copropriété dans son ensemble. Si les parties communes sont en mauvais état, il y aura peu de chance de susciter un coup de cœur chez le potentiel acquéreur.

Faire la checklist de son immeuble

  • Quand a été construit l’immeuble (plutôt ancien ou relativement neuf) ? 
  • Quand a été refaite la façade ? 
  • Quel est l’état de l’immeuble ?
  • Quel est l’état des parties communes ? Quand ont-elles été rénovées ?
  • Dans quel état est l’entrée (porte + sas d’entrée), est-ce bien sécurisé ?
  • Présence d’un. e gardien.ne ? Un local à vélo ? Un ascenseur ?

Connaître les dates et conditions d’état de votre immeuble pourra vous faire gagner du temps lors des visites et anticiper les questions des potentiels acquéreurs. Si un ravalement est à prévoir dans les prochaines années, c’est un point sur lequel l’acheteur pourra éventuellement négocier. Anticiper ces points vous permettra d’avoir un plan et des options disponibles.

Faire la checklist de son appart

  • Quelle est la surface de mon appartement ? 
  • Combien de pièces ? 
  • À quel étage est situé mon bien ? 
  • Quel est l’état général de l’appart ? Est-ce que des rénovations récentes ont été effectuées ?
  • Comment est la luminosité ? le vis-à-vis 
  • Où est situé l’appartement ? À la différence d’une maison qui peut être située dans un endroit calme et plutôt excentré. Un appartement est bien souvent situé en ville. Les nuisances sonores et de voisinage sont des points importants étudiés par les potentiels acquéreurs. 

En faisant le point sur son immeuble puis sur son appartement, le vendeur peut ensuite procéder à une estimation de prix de vente la plus juste possible. L’ensemble des caractéristiques est considéré dans son ensemble. Pour l’estimation, il peut se tourner vers des sites et plateformes en ligne ou bien faire appel à un professionnel de l’immobilier. 

Décider d’un accompagnement ou non pour la mise en vente de votre appart

Il est tout à fait possible pour un particulier d’assumer le processus de vente dans son ensemble : de l’estimation de son bien à la signature du compromis de vente. Néanmoins pour plus de sérénité, s’entourer d’un accompagnement professionnel peut apparaître comme une bonne solution. Se rapprocher d’une agence immobilière de quartier par exemple peut prendre la forme d’un investissement sur le long terme : gains de temps et conseils à la clé. À noter que les frais d’agence se situent entre 5 % et 10 % du prix de vente et sont, dans la plupart des cas, dus par l’acquéreur. 

Regrouper les diagnostics immobiliers obligatoires 

Un certain nombre de documents devront être transmis à l’acheteur à la signature de l’acte authentique. Prenez de l’avance en regroupant l’ensemble des diagnostics requis : 

  • Une copie de l’acte de vente ou titre de propriété.
  • Les trois derniers procès-verbaux des assemblées générales de copropriété ainsi que le règlement de la copropriété
  • Une certification de non-hypothèque du bien.
  • Rassembler les diagnostics techniques : présence d’amiante, de plomb, de termites, respect des normes concernant le gaz et l’électricité ainsi que la performance énergétique de son appartement, l’état des servitudes « risques » et d’information sur les sols (ESRIS)

À noter que si vous pouvez regrouper la paperasse, c’est bien à un professionnel que doivent être confiés ces diagnostics pour être reconnus sur le plan légal. Il en devient d’ailleurs responsable juridiquement. 

Un prix juste conformément à l’estimation de départ 

Le prix, c’est le nerf de la guerre en immobilier. Un prix surévalué fera chuter les chances de vendre votre appart. À l’inverse, un prix sous-évalué pourrait vous faire perdre de l’argent. Spoiler alerte : on ne veut aucune de ces deux options. Il est ainsi important de fixer un prix juste, en accord avec le prix du marché et les biens similaires vendus dans votre ville/arrondissement/quartier. C’est pourquoi l’étape d’estimation est si importante ! Elle vous guide dans l’évaluation budgétaire et le prix de vente.

Vendre sa maison : les exigences de communication et de mise en forme

Dans la peau d’un agent immobilier

Couple souriant à l'entrée d'un bel appartement

Être déterminé et fixer le juste prix sont des étapes essentielles, mais pas uniquement ! Pour espérer vendre sa maison dans les meilleures conditions, il faut également savoir vendre son appart : son histoire, son potentiel, la vie future qui attend un acquéreur intéressé. 

Que vous ayez confié cette tâche à un professionnel de l’immobilier ou que vous endossiez vous-même la casquette de vendeur, une préparation est de rigueur pour réceptionner les appels, assurer les visites et présenter les lieux avec assurance. Encore une fois, on vous conseille de bien vous préparer en amont pour connaître votre appart comme votre poche.

Plein phare sur les atouts de son appart

Une ambiance loft ? Une mezzanine bien aménagée pouvant faire office de pièce additionnelle ? Une cuisine refaite à neuf ? Pour assurer un coup de cœur et vendre son appart au meilleur prix (et rapidement), n’hésitez pas à mettre en valeur votre bien. Vous pouvez à ce titre, faire du « home staging » et des petites réparations avant la mise en vente. Cela permettra à votre appart d’être plus accueillant, ordonné et « neutre » — on évite les photos de famille sur chaque pan de mur, le futur acquéreur doit pouvoir se projeter facilement dans les lieux. Attention, on n’engage jamais plus de 2 % à 3 % du prix de vente dans ces petits aménagements et rénovations.

Accepter et signer une offre d’achat

Une offre d’achat c’est la proposition écrite d’un acquéreur intéressé. À cette étape, il peut ouvrir la voie des négociations ou ajouter des conditions suspensives. C’est le moment de se regrouper et de faire le point. Combien d’offres avez-vous reçues ? Quelles sont les négociations ? Les propositions ? Une fois que vous ciblez une offre d’achat qui vous intéresse, il est de coutume de signer une promesse de vente. Ce n’est pas obligatoire, mais garanti l’engagement des deux parties dans le processus de vente avant la signature de l’acte authentique de vente qui finalise et légalise la vente de votre appart.

Photo_Auteur_Jeremy.webp
Jérémy Jaujard

Expert immobilier certifié CEIF FNAIM