Vendre sa maison avant 5 ans : c’est possible ? - une femme de face, se tient le visage d'une main l'air circonspect

Vendre sa maison avant 5 ans : c’est possible ?

|
Par Jérémy Jaujard
Temps de lecture : 6 min

Revendre à tout moment son bien immobilier est possible. Il n'y a donc pas de délai minimum à respecter. Toutefois, certains professionnels de l'immobilier déconseillent de céder un bien avant 5 ans. Ceci, afin d'amortir les frais liés à son acquisition. Ainsi, vendre votre maison avant 5 ans après son achat est-il risqué ? Le point sur tout ce qu’il y a à savoir pour réussir votre projet.

Vendre sa maison avant 5 ans : est-ce rentable ?

Il n'existe aucune réglementation imposant le délai de revente d'un bien immobilier. Vous êtes ainsi libre de céder votre propriété même si vous l'avez acquise il y a moins de 5 ans. Et c'est possible, même si vous remboursez encore votre crédit immobilier.

Cependant, revendre votre maison ou votre appartement acquis il y a moins de 5 ans n'est pas toujours une transaction rentable. Pour tirer profit de cette revente, il vaut mieux attendre que les nombreux frais liés à l'acquisition soient amortis. Il ne faut pas oublier qu'en plus du prix de vente de la propriété, il existe d'autres frais que vous avez payés comme :

  • les frais d'agence
  • les frais de notaire (dans l’ancien, en moyenne 7 à 8 % du prix de vente, contre 2 à 3 % dans le neuf)
  • les intérêts d’emprunt et les frais de dossier du crédit immobilier
  • les frais d'assurance du crédit
  • les impôts (taxe d’habitation, taxe foncière)
  • les charges de copropriété…

À noter : si vous voulez revendre votre maison sans perdre de l'argent, sachez qu’il s’avère conseillé d'attendre d’avoir remboursé une partie de votre prêt immobilier afin de récupérer votre apport personnel de départ.

Vendre sa maison avant 5 ans : de nombreux frais

Si vous décidez de revendre votre maison avant 5 ans, vous allez engager de nouvelles dépenses sans avoir pu rembourser l'intégralité des frais liés à l'achat de votre logement.

Frais d'agence

Il est toujours conseillé de faire appel à un agent immobilier pour vendre vite et au meilleur prix son bien immobilier. Sachez toutefois que le recours à ce professionnel implique sa rémunération. Vous devez donc payer les frais d'agence. Ceux-ci sont dus après la vente. Comptez en moyenne 3 à 10 % du prix de vente.

Frais de diagnostics obligatoires de vente

Lors de la vente d'un bien immobilier, il faut constituer un dossier de diagnostic technique ou DDT. Pour cela, vous devez contacter un diagnostiqueur certifié. Celui-ci réalisera les différents diagnostics obligatoires lors d'une vente immobilière à ne citer que le diagnostic loi Carrez et le diagnostic de performance énergétique ou DPE. Toutefois, la réalisation de ces diagnostics a un coût. Le prix varie suivant le diagnostic à effectuer. Comptez en moyenne 120 euros par diagnostic, sachant qu’il peut y avoir jusqu’à 10 diagnostics obligatoires suivant le type de bien à vendre.

Frais de remboursement de crédit anticipé

Vous avez souscrit un prêt immobilier pour l'acquisition de ce logement que vous souhaitez céder ? Après sa revente, vous allez rembourser l'intégralité de votre crédit en cours. Ce qui peut vous amener à payer des indemnités de remboursement anticipé (IRA). Celles-ci s'élèvent à 3 % du montant du capital restant dû et sont plafonnées à 6 mois d'intérêts courus.

Si vous projetez de faire un nouvel achat immobilier, vous pouvez néanmoins transférer ce prêt souscrit pour cette acquisition. Ce qui vous évite de payer ces frais.

Vous pouvez aussi tenter de négocier auprès de votre banquier le montant de ces IRA et obtenir parfois leur diminution, voire leur suppression.

Bon à savoir : dans certaines circonstances, les établissements de crédit ne doivent exiger aucun frais de remboursement anticipé. C’est le cas si :

  • l'un des co-emprunteurs décède
  • vous changez de lieu d'activité professionnelle.
  • Votre conjoint ou vous-même avez été contraint de cesser votre activité professionnelle.

Frais de mainlevée en cas de garantie hypothécaire

Vous avez pris une hypothèque pour obtenir votre prêt immobilier ? Si vous souhaitez revendre votre logement, il vous faudra payer des frais de mainlevée. Il y aura des pénalités financières, puisque vous effectuez la levée d'hypothèque de manière anticipée.

Autres frais d'une revente anticipée : les taxes

Gâteau d'anniversaire avec une bougie allumée en forme de 5

Vous devez ou souhaitez vendre votre maison avant 5 ans ? Renseignez-vous aussi sur les taxes qui s'appliquent à votre transaction immobilière.

Plus-value immobilière : êtes-vous redevable ?

Vous réalisez une plus-value immobilière si le prix de revente de votre logement est supérieur au prix auquel vous l'avez acquis. Or, vous pourriez être amené à payer une taxe sur ce bénéfice.

S'il s'agit de votre résidence principale (vous devez y habiter plus de 6 mois dans l'année), la plus-value réalisée est exonérée d'impôt.

En revanche, pour une résidence secondaire, un investissement locatif ou un logement, la plus-value est imposable, sauf si :

  • vous utilisez le prix de cession de votre bien pour l'achat de votre résidence principale.
  • il s’agit d’une première vente.
  • vous n’étiez pas propriétaire de votre résidence principale au cours des 4 dernières années.

Frais de mutation de copropriété

S'il s'agit d'une maison située copropriété, vous pourriez être amené à payer des frais de mutation de copropriété. Ceux-ci s'élèvent entre 160 et 600 euros, et ils sont obligatoires si le règlement de copropriété les prévoit ou encore s'ils ont été votés en assemblée générale.

À cette occasion, le syndic de copropriété devra vous délivrer un état daté. Il s’agit d’une prestation généralement facturée, qui ne pourra cependant dépasser 380 euros TTC selon le décret n° 2020-153 du 21 février 2020.

Un paiement de TVA pour un logement neuf

Vous avez acheté votre bien neuf en VEFA il y a moins de 5 ans et vous comptez le revendre ? Vous pourriez être amené à effectuer un remboursement de TVA.

Conseils pour réussir à vendre sa maison avant 5 ans

Les acquéreurs potentiels peuvent se méfier si vous mettez en vente votre logement seulement quelques mois ou quelques années après son achat. Ils pourront, en effet, penser qu'il y a des problèmes avec les voisins, l'environnement, la propriété... Pour les rassurer, expliquez-leur les raisons qui vous incitent à vendre votre bien immobilier. Si vous souhaitez éviter de faire des erreurs, l'idéal est de confier la vente de votre logement à une agence immobilière. Cette dernière saura rassurer les potentiels acheteurs.

Dans la même idée, pour vendre un bien immobilier, il faut trouver un prix de vente. Ainsi, il est conseillé de bien estimer le prix de son bien. Pour réussir à fixer le juste, il convient de vous renseigner sur l’évolution des prix du marché immobilier local depuis ces quelques dernières années. Pour ce faire, deux options efficaces s’offrent à vous : utiliser un outil d’estimation en ligne et/ou faire appel à un agent immobilier.

Le simulateur vous permettra d’obtenir rapidement une estimation du juste prix pour votre maison, grâce à une mise à jour mensuelle des prix des biens en fonction des données transmises par les professionnels du secteur.

Quant à l’agent immobilier, il trouvera le prix idéal pour vendre rapidement votre maison grâce à son expertise. Pour une performance maximale, adressez-vous à une agence immobilière de proximité, particulièrement pointue sur le marché immobilier de votre quartier.

Photo_Auteur_Jeremy.webp
Jérémy Jaujard

Expert immobilier certifié CEIF FNAIM