Vendre son appartement pendant le confinement - une femme au téléphone en train de tenir une discussion

Réussir à vendre son appartement pendant le confinement

|
Par Jérémy Jaujard
Temps de lecture : 6 min

Vous avez comme projet de vendre votre appartement actuel pour investir dans plus grand ou bien dans une maison ? Pour pouvoir mener à bien ce beau projet, il faut prendre en compte le confinement national actuellement en vigueur, car les mesures de restrictions qui l’accompagnent influent inévitablement sur les règles du jeu en matière d'immobilier. Nous aborderons ici de nombreux conseils pour parvenir à vendre son appartement pendant le confinement.

Vendre son appartement pendant le confinement, c’est possible ?

Vous avez besoin de vendre un bien immobilier, mais vous êtes préoccupé par la situation sanitaire ? Sachez qu’avec le confinement, le marché immobilier est au ralenti, mais reste cependant actif. En effet, si le premier confinement bloquait complètement les ventes et les achats immobiliers, cette nouvelle période moins stricte permet les transactions immobilières. En effet, les études des notaires et les agences restant ouvertes et en activité, une vente s’avère donc possible.

Les démarches pour vendre un bien immobilier pendant le confinement

Selon la gravité de la situation sanitaire, les visites peuvent se révéler interdites ou devenir plus complexes. Les autres étapes de vente restent, par contre, autorisées. Voici donc diverses astuces pour réussir la mise en vente de son appartement en période de confinement.

Faire réaliser une estimation de la valeur de son bien pendant le confinement

Ici, comme toujours, vous avez plusieurs possibilités : soit réaliser une estimation avec un outil en ligne, soit faire appel à un professionnel de l’immobilier.

Faire estimer son appartement en ligne pendant la crise du COVID-19

Réaliser une estimation en ligne du prix de vente de votre logement par un simulateur est gratuit.

Vous devez renseigner les critères de votre logement tels que la surface en m2, l’année de construction, la ville, etc…

En croisant vos informations avec les bases de données, ce type de logiciel vous donnera rapidement une idée du prix de vente. Vous pourrez ensuite l’affiner auprès d’un professionnel de l’immobilier. Il faut cependant avoir conscience du fait que le contexte aura un impact sur le marché de l’immobilier. Les prix étant influencés par l’offre et la demande, ils subiront soit une baisse, soit une hausse au moment du déconfinement.

Faire réaliser des estimations par agence : c’est toujours possible !

Les agences immobilières n’accueillent plus de public, par contre la plupart des agents immobiliers continuent de se rendre sur place pour réaliser les estimations immobilières. Il est donc possible de leur fixer des rendez-vous par mail ou par téléphone. En effet, l’agent immobilier a besoin d’être sur place pour pouvoir évaluer au plus juste les atouts du quartier, l’état général de la copropriété, les caractéristiques du logement, etc…

Certains agents proposent une pré-estimation en visio, pour se faire une première idée de votre logement. Ils pourront ainsi visualiser correctement l’agencement des pièces. Ils vous réclameront sans doute des informations complémentaires, notamment le montant des charges ou l’acte de propriété qui leur permettront de comparer votre bien aux autres biens similaires de leur catalogue.

Même la signature du mandat (pour ceux qui le souhaitent) peut se faire à distance via la signature électronique.

À noter : les acheteurs étant de plus en plus exigeants sur la qualité des logements, vous avez tout intérêt à faire appel au service d’un expert immobilier, afin de fixer le meilleur prix de vente pour votre bien.

Organiser des visites de l’appartement à vendre en période de confinement

Les confinements ont beau se succéder, chacun s’avère différent. Lors du premier confinement, les visites et autres démarches avaient été stoppées, pourtant les mesures ont été assouplies pour les suivants. Cette évolution a permis la réalisation de visites virtuelles, voire physiques dans le respect des gestes barrières, et avec attestations d’autorisation de déplacement.

Réaliser ses diagnostics immobiliers, une étape essentielle même en période de confinement

un homme visualise à l'aide de lunettes VR (réalité virtuelle) et de deux télécommandes, le salon d'un appartement

Un diagnostic immobilier reste indispensable pour la vente de votre logement, puisque le vendeur a un devoir d’information vis-à-vis de l’acheteur. Une annonce immobilière de vente doit obligatoirement mentionner le résultat du diagnostic performance énergétique (DPE).

De plus, le diagnostic peut faire varier le prix de vente. En effet, si la performance énergétique est mauvaise, que l’installation électrique est ancienne, le bien sera dévalué.

Bonne nouvelle : la plupart des diagnostics ayant une validité longue, il n’y aura pas besoin de les faire refaire si vous ne pouvez finaliser pendant cette période.

À titre indicatif, voici une liste des principaux diagnostics par ordre de validité :

  • les diagnostics à validité illimitée : mesurage loi Carrez (en l’absence de nouveaux travaux), diagnostic de performance énergétique (valable 10 ans si aucune modification), constat de risque d’exposition au plomb (CREP, si détection inférieure à 1 mg/m2), diagnostic d’amiante (si logement dépourvu d’amiante).
  • les diagnostics valables 3 ans : état d’amiante (si présence d’amiante), diagnostic de l’installation intérieure de l’électricité, de gaz ou d’assainissement non-collectif.
  • le diagnostic valable 1 an : constat de risque d’exposition au plomb (CREP), si 1 mg/m2 détecté.
  • les diagnostics valables 6 mois : état des risques et pollutions (ERP), puis état parasitaire relatif aux termites et risque de mérule dans les zones à risque.

Faire des travaux pour mieux vendre son appartement pendant le confinement

Du fait du confinement, vous disposez d’un peu de temps devant vous ? Profitez-en pour donner un coup de frais à votre appartement en faisant quelques menus travaux par vous-même. Vous pouvez, par ailleurs, contacter des artisans. En effet, moyennant le respect des gestes barrières, ils peuvent intervenir sur vos chantiers extérieurs, voire en intérieur.

Obtenir un crédit immobilier

Trouver un plan de financement est l’étape incontournable d'un achat immobilier. Même durant un confinement de l'ensemble du territoire, les banques et les établissements de crédit peuvent continuer de recevoir sur rendez-vous et de traiter des demandes de crédit immobilier. 

Signer un compromis de vente au cours du confinement

Vous aviez une offre d'achat pour votre bien immobilier ? Vous vous posez des questions en raison de ce nouveau confinement ? Sachez que la signature d’un compromis de vente à distance s’avère possible, vous pouvez donc poursuivre la vente. Il est même possible de se déplacer chez un notaire en se munissant de l’attestation "Convocation judiciaire ou administrative, démarches ne pouvant être menées à distance".

Concernant le délai de rétractation de votre acquéreur, s’il n'a pas encore signé le compromis, il peut changer d'avis. S’il a signé, il se devra de respecter les délais légaux.

Finaliser la vente de son appartement pendant le confinement

Vous avez signé un compromis de vente avant le début de la crise sanitaire ou pendant ? Vous devez respecter plusieurs délais légaux avant de pouvoir finaliser cette vente :

  • un délai de rétractation de 10 jours pour votre acquéreur.
  • un droit de préemption de la mairie de deux mois.
  • une condition suspensive d'obtention d'un prêt de 45 jours.

Dans ce type de contexte, les délais peuvent être allongés même si les professionnels font tout leur possible pour soutenir le marché.

Votre acquéreur, peut-il se rétracter ?

Tout acquéreur dispose d'un délai légal de rétractation de 10 jours à compter du lendemain de la remise du compromis ou de la promesse de vente, et des documents annexes obligatoires.

L’aboutissement de la vente est tenu à l’obtention d’une offre de prêt qui seule permet de lever la condition suspensive d'obtention de prêt. La non-obtention d’un prêt annule la vente. Il faut savoir qu’en ces périodes, les banques baissent généralement leurs barèmes pour rentrer dans leurs objectifs. Il s’avère donc plus facile d’obtenir le prêt.

Photo_Auteur_Jeremy.webp
Jérémy Jaujard

Expert immobilier certifié CEIF FNAIM