Quelles démarches pour vendre sa maison ? - un homme de face avec un ordinateur portable en mains avec un grand sourire

Quelles démarches pour vendre sa maison ?

|
Par Jérémy Jaujard
Temps de lecture : 5 min

Vous avez le projet de vendre votre bien immobilier ? Cela demande une bonne organisation puisqu'il faut suivre plusieurs étapes tout aussi importantes les unes que les autres. Découvrez les différentes démarches à effectuer pour la réussite de votre projet.

Quelles démarches pour vendre sa maison ? Fixer le juste prix de vente

La détermination du prix auquel vous allez vendre votre maison s’avère une étape cruciale de votre projet. Vous devez l'estimer au plus juste pour trouver un acquéreur rapidement, sans toutefois brader votre bien. Un prix trop élevé fera fuir les acheteurs potentiels. Et si le prix se révèle trop modeste, vous ne pourrez pas réaliser une plus-value intéressante.

Afin de déterminer le bon prix de vente de votre bien, vous pouvez :

  • vous renseigner sur les prix des biens immobiliers mis en vente situés dans le même quartier que votre logement. Enquêtez également sur le prix des maisons ou des appartements qui ont été vendus récemment.
  • réaliser une estimation en ligne de la valeur de votre bien. En fournissant les informations requises, vous obtenez une fourchette de prix de vente de votre bien.
  • faire appel à des professionnels de l'immobilier, comme des agences immobilières ou des notaires dans votre quartier. En faisant réaliser plusieurs estimations, vous aurez une idée précise du prix auquel peut se vendre votre logement.

Quelles démarches pour vendre sa maison ? Choisir les modalités de vente

Pour réussir la vente de votre bien immobilier dans les meilleures conditions, vous devez vous armer de patience. Cela requiert également un certain budget. Pour minimiser vos dépenses, la meilleure solution est de vendre vous-même votre maison ou votre appartement, sans passer par une agence immobilière.

Par contre, si vous tenez à sécuriser votre transaction immobilière et n’avez pas de temps à y consacrer, faites appel à un agent immobilier. Il accomplira pour vous la majorité des démarches : estimation de votre maison, conseil de mise en valeur, rédaction de l’annonce immobilière et réalisation des photos, recherche de potentiels acquéreurs, sélection des candidatures, visite de votre maison, rédaction du compromis de vente, organisation des signatures….

Quelles démarches pour vendre sa maison ? Mettre votre bien en vente

Mettre votre logement en valeur

Pour déclencher le coup de cœur immobilier des acheteurs, mettez en valeur votre bien immobilier. Les visiteurs doivent pouvoir se projeter facilement dans votre logement à vendre. S'ils voient des travaux ou des réparations à effectuer, cela les dissuadera. Pensez donc à bien ranger, nettoyer et préparer votre maison ou appartement.

Il est même conseillé d'effectuer du home staging. Cela consiste à désencombrer votre intérieur, à le dépersonnaliser et à effectuer quelques petits travaux pour le présenter sous son meilleur jour.

Rédiger une annonce efficace

Prenez ensuite des photos de votre bien à vendre. Celles-ci doivent donner envie aux acheteurs potentiels d'aller visiter votre bien.

Ensuite, rédigez votre annonce immobilière. Mettez-y une description détaillée de votre logement et affichez le prix de vente. Votre annonce doit être fidèle à votre bien.

Quand elle est prête, il ne vous reste plus qu'à la partager dans le journal local et sur Internet.

Quelles démarches pour vendre sa maison ? Réaliser le DDT

Vue en plongée sur le sol. Les pieds d'un homme s'apprête à franchir une ligne jaune avec l'inscription START

Dans le cadre d'une vente immobilière, la loi contraint les vendeurs à constituer un DDT ou dossier de diagnostic technique. Celui-ci a pour objectif de protéger l'acquéreur des vices cachés et de l’informer sur les frais liés à l’usage du logement.

Le nombre de diagnostics à réaliser dépend des caractéristiques de votre bien. Mais certains diagnostics comme l'électricité, la loi Carrez restent obligatoires. Les acheteurs pourraient vous demander le DDT lors de la visite du bien. Ainsi, il est conseillé de le préparer en amont. Vous devez par ailleurs indiquer le résultat du diagnostic de performance énergétique ou DPE de votre bien dans votre annonce immobilière.

Quelles démarches pour vendre sa maison ? Faire visiter son bien

Après avoir partagé vos annonces, préparez-vous pour l'organisation des premières visites. Si possible, l'idéal est de faire visiter votre bien lorsqu'il fait beau. Ainsi, votre intérieur sera plus lumineux.

Quelles démarches pour vendre sa maison ? Conclure la vente

Réussir sa négociation et signer une promesse de vente

Séduit par votre habitation, un acquéreur vous a fait une offre. Si celle-ci n'est pas au prix, il vous est possible de négocier à la hausse.

Pour une offre au prix, vous pouvez passer à l'étape suivante : la signature du compromis de vente.

Ce document doit contenir les détails de la vente, dont son prix et les conditions. Il s'agit d'un acte sous seing privé. Pour qu'il ait une valeur légale, certaines mentions doivent y figurer, à savoir :

  • une description du bien, ainsi que de ses différentes parties : superficie, localisation, etc.
  • les mentions légales.
  • le prix du bien : à payer le jour où l'acte de vente sera signé chez le notaire.
  • l'indemnité d'immobilisation.
  • la date-butoir de levée d'option fixée par les deux parties contractantes.
  • la situation du bien : hypothèque, servitudes…
  • le plan de financement
  • les frais annexes : droit de mutation, frais de notaire…
  • le délai du droit de rétractation de l'acheteur après la signature. Celui-ci est de 10 jours à partir de la signature du compromis.
  • les conditions suspensives de la vente
  • le dossier DDT et les autres dossiers annexes.

La signature de l'acte

Après le délai de rétractation de 10 jours, et si l'acquéreur n'a pas changé d'avis, il faut enregistrer le compromis de vente auprès des services fiscaux dans un délai de 10 jours. Sans cette étape, la promesse de vente est nulle.

Puis, il faut signer l'acte authentique de vente chez le notaire dans un délai de 3 mois suivant la signature du compromis de vente. Durant cette période, le futur acquéreur devrait obtenir son crédit immobilier et réaliser une contre-visite s'il le souhaite. Après la signature de l'acte de vente par les deux parties, vous remettez les clés du bien immobilier à l'acquéreur.

Photo_Auteur_Jeremy.webp
Jérémy Jaujard

Expert immobilier certifié CEIF FNAIM