Faut-il vendre sa maison en ce moment ? - une balance dorée équilibrée. D'un côté un réveil et de l'autre des pièces d'or

Faut-il vendre sa maison en ce moment ?

|
Par Jérémy Jaujard
Temps de lecture : 5 min

Avec la hausse des taux de crédit, l’augmentation des prix de l’énergie, la situation internationale qui est instable, bon nombre de propriétaires se posent la question « faut-il vendre sa maison en ce moment ? ». En effet, depuis la crise sanitaire, la demande de maisons n'a jamais été aussi forte et les prix continuent de grimper, mais plusieurs indicateurs commencent à passer au rouge. Alors, est-il impératif de vendre sa maison avant que la situation ne se retourne ? Le point.

Faut-il vendre sa maison en ce moment ? Oui, mais…

À condition de faire vite et de fixer le juste prix, il peut s’avérer judicieux de vendre sa maison actuellement. Pourquoi ? Car la demande reste forte et qu’on peut encore bénéficier d’une certaine insouciance.

Vendre sa maison en ce moment : une bonne idée, car les acheteurs s'avèrent toujours motivés et le marché immobilier tendu

Attirée par les grands espaces, la verdure et une bonne qualité de vie, la quête immobilière de beaucoup de Français s’est naturellement tournée vers les maisons. De ce fait, dans les grandes métropoles, le marché immobilier concernant ce type de bien s'avère très tendu en dépit de la crise. La demande reste donc nettement supérieure à l’offre de biens immobiliers sur le marché, même si l’écart se resserre lentement. 

Les acheteurs du moment ont, en effet, plus d’exigences, car ils se montrent plus frileux à l’idée de se lancer dans un projet immobilier. C’est l’espace disponible dans le logement qui est le plus déterminant.

Néanmoins, la situation s’avère toujours favorable à un processus de vente, car le nombre d'acquéreurs potentiels demeure toujours supérieur au nombre de biens disponibles à la vente. De plus, le stock de biens disponibles sur le marché ne cesse de baisser depuis la fin du confinement, surtout en province. 

Il est donc conseillé de vendre son bien avant que la concurrence ne soit trop importante et que le marché ne soit saturé, puisque les acheteurs sont restés en recherche active. En effet, les ménages qui avaient retardé leur projet immobilier vont bientôt mettre leur bien en vente, ce qui risque d’accroître la concurrence et de rallonger les délais de vente !

Vendre son bien immobilier : il est encore temps de profiter d’une certaine insouciance

Les hausses des taux de crédit ne freinent pas encore les acquéreurs. Il en va, d’ailleurs, de même de la hausse des prix de l’énergie. En effet, pour l’instant, les acheteurs ne se préoccupent pas encore de l’évolution des consommations énergétiques des biens qui les intéressent, même si les consommations annuelles risquent de doubler pour certains logements. C’est donc le dernier créneau pour vendre les biens énergivores. Une fois que les prix de vente de ce type de biens auront été revus à la baisse, il sera trop tard.

Vendre son logement en ce moment sous certaines conditions

Au premier plan un sablier posé sur un bureau, au second, un homme tape sur le clavier d'un ordinateur portable

Bien que certaines conditions de vente aient évolué, au regard de la situation actuelle, le marché immobilier reste propice à la mise en vente d’un bien. Il ne faut donc pas hésiter à le faire lorsqu’on en éprouve le besoin (projet, changement de vie…)

Faut-il vendre sa maison en ce moment ? À condition de ne pas tarder

Le moment a été hors normes pendant 18 mois avec une demande très forte et dynamique. Les prix du marché se sont alors envolés, car l’offre ne pouvait pas suivre.

Cependant, dernièrement, les délais de vente s’allongent, les négociations deviennent plus fréquentes. Il s’agit donc très probablement d’un début de rééquilibrage. La tendance immobilière va sans doute bientôt s’inverser.

D’ici là, les opportunités de ventes s’avèrent encore nombreuses, mais mieux vaut ne pas reporter son projet immobilier trop longtemps.

Faut-il vendre sa maison en ce moment ? À condition de fixer le juste prix

Sur le marché, les acheteurs potentiels sont toujours actifs, mais ils sont de plus en plus exigeants. Les marges de négociation augmentent et les délais de vente s’allongent.

Pour passer outre, et réduire au mieux les délais de vente, une stratégie s’avère efficace : mettre son bien en vente au juste prix. La tendance de présenter une maison à vendre au-dessus de sa valeur réelle pour pallier une éventuelle négociation est révolue. Mieux vaut fixer le prix réel et miser sur un achat rapide, sans négociation.

Pour ce faire, il s’avère essentiel de bien évaluer votre maison ou appartement sur le marché local afin de garantir la vente de votre bien dans les meilleures conditions.

Plusieurs solutions existent :

  • une estimation gratuite via un simulateur en ligne (ce dernier est relié à des bases de données mises à jour quotidiennement).
  • une estimation immobilière réalisée par des professionnels, avec signature d’un mandat de vente. Cet acte est soumis à honoraires.

Remarque : n’hésitez pas à vous tourner vers des experts immobiliers, tels que les agents immobiliers ou les notaires, pour mener à bien cette transaction immobilière. Ils pourront vous conseiller sur l’opportunité de votre projet de vente. Ils sauront, par ailleurs, vous aider à vendre plus vite.

Faut-il mettre en vente sa maison en ce moment ? Les démarches pour y parvenir

Le marché s’avère encore en bonne santé. Il est donc conseillé de vendre son bien. Mais pour réussir une vente, il convient de bien la préparer pour mettre toutes les chances de votre côté. La clé pour réussir votre transaction immobilière est le choix du prix de vente, qui doit être juste ; cependant, d’autres aspects ne doivent pas être négligés :

  • Vous devez prendre en compte les divers frais à payer selon la situation : diagnostics immobiliers, frais d’agence immobilière et/ou honoraires de notaire, publication d’annonces immobilières ou communications diverses, home staging (amélioration du cadre de vie en vue de la vente)…
  • Vous remboursez encore un crédit immobilier sur le bien que vous vendez, il faudra réfléchir au devenir du prêt immobilier en cas de vente.
  • Dans le cas où vous souhaitez acheter une autre maison, pensez au prêt-relais pour financer votre achat, et renseignez-vous bien en amont.
  • Enfin, si vous comptez réaliser une plus-value sur la vente de votre bien, sachez que vous pourriez être imposable sur ce gain. Tout dépend du type de bien et de sa date d’achat. En effet, selon que vous êtes propriétaire d’une résidence principale, d’un investissement locatif ou d’une résidence secondaire, les règles ne sont pas les mêmes. Il faudra donc vous renseigner pour calculer vos droits à l’abattement.

La période actuelle, bien que complexe, reste favorable à la vente immobilière. Profitez donc d’un marché immobilier encore en bonne santé pour vendre votre bien.

Photo_Auteur_Jeremy.webp
Jérémy Jaujard

Expert immobilier certifié CEIF FNAIM