defiscaliser travaux - un homme et une femme avec des outils de bricolage

Défiscaliser des travaux et réduire ses impôts : est-ce possible ?

||
Par Jérémy Jaujard
Temps de lecture : 5 min

Défiscaliser des travaux vous permet soit de déduire partiellement ou intégralement leur montant de vos revenus, soit d’obtenir une réduction d’impôt en contrepartie des dépenses. On fait le point sur vos options !

Défiscaliser les travaux de la résidence principale 🏡

Contrairement aux idées reçues, défiscaliser des travaux n’est pas réservé aux investisseurs locatifs. Il existe deux dispositifs pour la résidence principale.

Le crédit d’impôt pour les travaux d’équipement 👵

Si vous êtes en perte d’autonomie ou en situation de handicap, vous pouvez défiscaliser les travaux d’adaptation ou d’accessibilité du logement.

Il peut s’agir d’installer un garde-corps, un bac à douche extra-plat, des revêtements de sol antidérapants, du mobilier à hauteur réglable…

👉 Vous bénéficiez d’un crédit d’impôt représentant 25 % du montant des travaux. La défiscalisation est limitée à 5 000 euros pour une personne seule, le double si vous êtes en couple et soumis à imposition commune. Vous profitez d’une majoration de 400 euros par personne à charge, moitié moins pour un enfant en garde partagée.

💡 Le plafond s’applique sur une période de 5 ans, par exemple, de 2017 à 2022. Vous avez jusqu’au 31 décembre 2023 pour défiscaliser les travaux.

MaPrimeRénov’ 👍

MaPrimeRénov’ succède au crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE), qui offrait une déduction d’impôt des travaux d’amélioration énergétique aux propriétaires.

Elle ne permet pas à proprement parler de défiscaliser des travaux, puisque comme son nom l’indique, il s’agit d’une prime versée pour aider les propriétaires et bailleurs à les financer.

👉Le montant de l’aide est au maximum de 20 000 euros et est déterminé en fonction des ressources des ménages (ménage très modeste, modeste, intermédiaire ou aisé).

Défiscaliser les travaux en investissement locatif 🏢

Il est possible de défiscaliser certains travaux en location vide et meublée ou d’opter pour la réduction d’impôt associée aux dispositifs comme la loi Pinel, la loi Denormandie et la loi Censi-Bouvard.

Défiscaliser les travaux en location nue 🚧

En location vide, les loyers que vous percevez sont imposés dans la catégorie des revenus fonciers. Ils peuvent être soumis au régime du micro-foncier, mais dans ce cas, vous ne pouvez pas défiscaliser les travaux. Il faut choisir le régime réel pour pouvoir les déduire. Attention, tous les travaux ne sont pas déductibles des revenus fonciers !

Les catégories de travaux

Selon le Code général des impôts, il existe trois grandes catégories de travaux :

1️⃣ Les travaux d’amélioration ;

2️⃣Les travaux d’entretien et de réparation

3️⃣ Les travaux de construction et d’agrandissement.

✅Sont seulement déductibles les travaux d’entretien, de réparation et d’amélioration.

Les travaux et le déficit foncier

👉Si vos dépenses de travaux et autres charges sont supérieures à vos recettes locatives, alors vous créez un déficit foncier. Celui-ci constitue un formidable levier de défiscalisation pour réduire ses impôts.

En effet, le déficit foncier est imputable sur votre revenu global (et non dans la catégorie des revenus fonciers), jusqu’à 10 700 euros. L'excédent est reportable pendant :

✔️ 6 ans sur le revenu global si le déficit foncier initial est inférieur à 10 700 euros ;

✔️10 ans sur les revenus fonciers si le déficit foncier initial est supérieur à 10 700 euros.

Le dispositif de défiscalisation Pinel ancien👷‍♀️

defiscaliser travaux - tirelire cochon avec des billets en dessous

Défiscaliser les travaux en dispositif Pinel consiste à bénéficier d’une réduction d’impôt calculée sur le prix de revient du bien immobilier, dans une double limite de :

❌300 000 euros par personne et par an ;

❌5 500 euros du mètre carré.

Le montant de la réduction d’impôt dépend de la durée d’engagement de location, à concurrence de :

👉12 % pour 6 ans ;

👉18 % pour 9 ans ;

👉21 % pour 12 ans.

Sont éligibles les travaux :

De réhabilitation ;

De rénovation représentant au moins 25 % du coût total de l’opération ;

De transformation d’un local en un logement à usage d’habitation.

Retrouvez ici l’ensemble des conditions de défiscalisation en Pinel ancien.

Le dispositif de défiscalisation Denormandie♻️️

L’investissement Denormandie permet de défiscaliser dans les mêmes conditions que le Pinel, sauf que pour avoir droit à la réduction d’impôt, il faut :

Réaliser des travaux améliorant la performance énergétique du logement ;

Construire des surfaces nouvelles, pour un montant d’au moins 25 % du total de l’opération.

💡 Pour Pinel et Denormandie, le bien immobilier doit être un appartement en immeuble collectif. La maison individuelle ou jumelée est exclue des dispositifs.

Défiscaliser les travaux avec la loi Malraux 🏗️

👉Avec le dispositif Malraux, vous pouvez défiscaliser les travaux à hauteur de 22 ou de 30 % de leur montant, en fonction de la zone d’implantation du bien. La réduction d’impôt est plafonnée à 100 000 euros par an sur 4 ans consécutifs.

Il convient de respecter un certain nombre de conditions, comme un engagement de location de 9 ans.

Défiscaliser les travaux avec la loi Monuments Historiques 🏛️

👉C’est le Graal pour les investisseurs fortement fiscalisés, car la loi Monuments Historiques permet de défiscaliser les travaux sans limitation de montant dans certains cas.

En outre, le déficit foncier éventuellement constaté est déductible du revenu imposable sans limitation de montant si l’immeuble procure des recettes et que vous ne l’occupez pas. Il est aussi reportable pendant les 6 années suivantes, sur le revenu global.

Défiscaliser les travaux en location meublée 👷

En location meublée, les revenus locatifs sont des bénéfices industriels et commerciaux (BIC). Ils sont taxés à l’impôt sur le revenu soit au régime micro-BIC, soit au régime réel. Ce dernier permet de pratiquer des amortissements et de déduire des charges.

En location meublée, les travaux ne constituent pas des dépenses déductibles. Il convient donc de les amortir pour diminuer le bénéfice et l’imposition. Si vous créez un déficit, celui-ci est :

☝️Reportable sur les BIC de location meublée pendant 10 ans, si vous êtes loueur en meublé non professionnel (LMNP) ;

☝️Imputable sur le revenu global sans limitation de montant et reportable sur le revenu global pendant 6 ans, si vous êtes loueur en meublé professionnel (LMP).

Lire aussi : Comment défiscaliser en location meublée ?

Le dispositif de défiscalisation Censi-Bouvard 👨‍🎓

Ultime piste pour défiscaliser des travaux : le dispositif Censi-Bouvard. Comme Pinel, il est avant tout choisi pour un investissement immobilier dans le neuf, mais il s’applique aussi dans l’ancien avec travaux.

Une condition pour défiscaliser : les travaux de réhabilitation ou de rénovation doivent porter sur un logement de plus de 15 ans situé dans une résidence avec services (étudiants, personnes âgées ou dépendantes).

👉De 11% sur le prix de revient du bien, avec une limite à 300 000 euros, la réduction d’impôt s’élève à 33 000 euros. Il est aussi possible de récupérer la TVA à 20%.

Photo_Auteur_Jeremy.webp
Jérémy Jaujard

Expert immobilier certifié CEIF FNAIM