Comment réussir à mettre ses maisons en vente ? - femme de face, souriante et pensive (se tient le menton)

Comment réussir à mettre ses maisons en vente ?

|
Par Jérémy Jaujard
Temps de lecture : 5 min

Vous avez une ou plusieurs maisons à vendre ? Vous souhaitez réussir ces transactions immobilières sans perdre de temps et au meilleur prix ? Le point sur les défis à relever pour mener à bien votre projet « Maisons vente ».

Maisons vente : mettre en valeur vos biens immobiliers

Si vous voulez réussir votre vente, vous devez valoriser votre logement et insister sur ses points forts.

Pas la peine d’effectuer de gros travaux qui ne seront pas assimilés par le prix de vente, quelques aménagements suffisent. Vous devez simplement remettre votre maison en bon état et au goût du jour, pour cela aidez-vous du « home staging ».

Afin de rendre votre habitation plus spacieuse, rangez et nettoyez-la. Pour que les acquéreurs potentiels se projettent plus facilement, dépersonnalisez-la. Enfin, n’hésitez pas à effectuer des petits travaux comme la réparation d’une prise électrique ou la peinture d’un mur taché.

Notez que certaines agences immobilières peuvent proposer des prestations de conseils pour mieux vendre votre bien.

Mettre ses maisons en vente : estimer au bon prix ses propriétés

Afin que votre logement se vende dans les meilleures conditions, il est nécessaire que son prix soit bien positionné par rapport à celui du marché immobilier. L’estimation du prix de son bien immobilier ne s’avère pas chose facile pour un particulier. Des connaissances précises du marché immobilier local sont indispensables. En effet, les prix diffèrent en fonction de nombreux critères comme la situation géographique, l’année de construction ou l’agencement.

Pour des raisons affectives ou économiques, les prix des biens ont tendance à être surestimés. C’est pour cette raison qu’il s’avère conseillé de faire appel à un expert pour estimer le prix de vente de votre bien. Plusieurs méthodes peuvent se compléter :

  • le recours à un agent immobilier ;
  • les estimateurs en ligne, avec leurs bases de données mise à jour par des experts de l’immobilier tous les mois ;
  • La base DVF, où les ventes des 5 dernières années sont recensées.

Maisons vente : opter pour un type de vente classique ou plus insolite

Abstraction faite de la façon classique, il existe d’autres méthodes pour vendre ses biens immobiliers.

  • Vous pouvez effectivement procéder à une vente aux enchères de vos maisons. On parle alors « d’adjudication volontaire » ou de « vente à la bougie ». Il s’agit d’un moyen efficace pour vendre son bien rapidement au plus offrant.
  • Vous pouvez aussi avoir recours à la vente en viager. Dans ce cas, cela vous permettra de percevoir un revenu régulier en continuant à occuper votre maison. Selon l’âge du vendeur, le viager se révèle cependant plus ou moins indiqué.

Maisons vente : définir les modalités de vente

Un homme travaille sur un ordinateur portable. On distingue une grande maison et une belle cour arborée sur son écran

Avant toute chose, vous devez choisir entre vendre votre bien par vous-même ou avoir recours à un professionnel de l’immobilier.

La vente entre particuliers à l’avantage d’éviter au vendeur et à l’acquéreur de payer des frais d’agence ou des honoraires d’un agent. Cependant, une vente immobilière requiert de la motivation, du temps et certaines connaissances en législation et négociation.

Si vous choisissez de passer par une agence immobilière ou un notaire, vous bénéficierez de l’expertise de professionnels. Effectivement, ils connaissent le marché et maîtrisent l’ensemble du processus des ventes immobilières. Par conséquent, votre maison se vendra plus rapidement.

Maisons à vendre : soigner les annonces immobilières

Votre annonce immobilière doit mentionner un certain nombre d’éléments essentiels. Notamment dans le cas d’une vente de lot en copropriété, vous devez indiquer le nombre de lots, le montant des charges, ainsi que l’état des procédures dans la copropriété.

Par ailleurs, vous devez enrichir votre texte de photographies. Celles-ci ont un rôle très important et établissent le premier lien avec les futurs acheteurs. Ces photos ne doivent donc pas être négligées. Prenez-les en pleine journée, où la lumière mettra à son avantage votre logement. Pensez à bien cadrer vos clichés et évitez les photos floues. En passant par un agent, vous avez de grandes chances que ce soit lui qui s’en occupe ou un professionnel.

Maisons vente : réussir l’épreuve des visites immobilières

Le moment est venu de faire visiter votre bien ? Il convient d’avoir préparé et organisé ces visites en amont.

Bien qu’il n’existe pas de règles à ce sujet, il est préférable de suivre une logique dans la visite. Selon que vous faites visiter une villa, un pavillon ou une maison de ville, vous commencerez soit par l’intérieur, soit par les extérieurs.

Parmi les premières pièces que l’on fait visiter, se trouvent généralement la cuisine, le séjour et la salle à manger. S’ensuivent alors les chambres et la salle de bain. L’on revient enfin sur la pièce de vie pour laisser la meilleure image qui soit.

Tenez-vous aussi prêt à répondre aux questions des visiteurs et à leur apporter des précisions telles que la surface habitable de chaque pièce, les éventuels travaux entrepris et ceux que vous envisagez de faire avant la finalisation de la vente. N’hésitez pas encore à préciser les équipements que vous fournirez avec la maison : meubles, appareils électroménagers...

N'oubliez pas de mettre en avant les atouts de votre logement comme la situation géographique, le quartier calme ou les commodités à proximité.

Vente de maisons : finaliser les démarches administratives

Un visiteur est intéressé par votre maison ? Vous allez maintenant entamer les négociations. Souvent, la proposition d’achat, qu’elle soit écrite ou orale, s’avère en deçà du prix affiché. Vous avez donc le droit de négocier ou de décliner l’offre.

À partir du moment où l’offre écrite a reçu une réponse favorable de votre part, vous êtes engagé à vendre à ce prix, excepté si les formalités de la vente sont un point de divergence.

L’opération de vente du bien immobilier se finalise par la signature de documents juridiques et réglementés :

  • l’avant-contrat, ou compromis de vente, scelle l’accord entre les deux parties sur la nature du bien, le prix et les conditions de vente. Sachez que l’obtention du prêt est la seule condition suspensive obligatoire.
  • l’acte authentique, établi chez le notaire, finalise la vente du bien. Prévoyez ses honoraires.

N’oubliez pas de joindre au compromis de vente les diagnostics immobiliers obligatoires (DPE, amiante, électricité, gaz…) et le diagnostic assainissement.

Photo_Auteur_Jeremy.webp
Jérémy Jaujard

Expert immobilier certifié CEIF FNAIM