Comment bien vendre son appartement ? 4 astuces - une fille debout, de face, enjouée, tient le chiffre 4 d'une main et de l'autre main, 4 de ses doigts sont dressés.

Comment bien vendre son appartement ? 4 astuces

|
Par Jérémy Jaujard
Temps de lecture : 5 min

Vous vous demandez comment bien vendre son appartement. Vous voulez savoir comment faire pour le vendre vite, bien, et au juste prix. Faites le plein d’astuces ici !

1. Comment bien vendre son appartement ? En fixant le juste prix pour la mise en vente de son bien

Il est primordial de connaître précisément la valeur de son bien pour vendre un appartement rapidement et au prix du marché. Pour cela, deux options s’offrent à vous : réaliser l’estimation de votre bien immobilier vous-même ou solliciter un agent immobilier.

Estimer par soi-même le prix de son appartement

Pour savoir à quel prix fixer la vente de votre bien pour le vendre rapidement et sans perte financière :

  • Observez les différentes annonces immobilières publiées par les agences de votre quartier ou sur les sites spécialisés afin de pouvoir établir une fourchette de prix en rapport avec la concurrence.
  • Renseignez-vous sur le quartier d’un point de vue économique : le marché est sensible à certaines situations. Ainsi, un bien situé dans une grande métropole dynamique se vendra plus facilement.
  • Utilisez les sites de simulation en ligne. Ces derniers ont l’avantage de disposer d’informations actualisées régulièrement, comme le prix au mètre carré d’un nombre impressionnant de biens répartis sur l’ensemble du territoire (y compris dans votre quartier, voire dans votre rue).

Recourir aux services d’un agent immobilier

Mieux vaut travailler avec un expert, si vous souhaitez une évaluation plus poussée et personnalisée. Rien de tel que de confier l’estimation de votre appartement à trois professionnels de l'immobilier différents (agent ou notaire).

Après avoir visité votre bien, ils se baseront sur le marché local et prendront en compte toutes les spécificités. Leur estimation est fiable. Ils sauront ainsi vous indiquer le prix le plus juste pour votre bien immobilier. En comparant les propositions, vous pourrez le vérifier facilement !

En passant par un agent immobilier, vous bénéficierez aussi de ses précieux conseils tout au long du mandat que vous aurez signé. Il connaît le marché immobilier local sur le bout des doigts et grâce à son important réseau, il fera régulièrement visiter votre bien.

Sachez qu’il pourra vous proposer trois types de mandat :

  • Le mandat simple : ce contrat souple vous permet de travailler avec autant d’agences immobilières que vous le souhaitez, et également de tenter de vendre votre logement par vous-même.
  • Le mandat semi-exclusif : il s’agit d’un contrat avec lequel vous ne travaillez qu’avec une agence, mais gardez la possibilité de vendre le logement par vous-même.
  • Le mandat exclusif : ce dernier vous engage à ne confier la vente de votre logement qu’à une seule et même agence et à ne pas le vendre par vous-même. Plus contraignant, c’est pourtant ce type de mandat qui permet de vendre le plus rapidement.

À savoir : il est judicieux de choisir un agent immobilier jouissant d’une bonne notoriété et implanté au plus proche du quartier où se situe votre logement.

2. Comment bien vendre son appartement ? En le mettant en valeur

Il est coutume de dire que c’est dans les 90 premières secondes d’une visite qu’un achat se décide. L’objectif est donc simple : votre logement doit provoquer le coup de cœur !

Pour mettre toutes les chances de votre côté, vous devez faire visiter un appartement propre, bien rangé avec tous volets ouverts, pour tirer profit au maximum de la luminosité.

Prise de vue d'une chambre à coucher. On y voit une femme tenir un appareil photo sur trépied prenant cette chambre en photo

Il faut aussi permettre aux visiteurs de pouvoir se projeter. Pour ce faire, vous pouvez vous appuyer sur les astuces issues du home staging. Faites en sorte que le logement paraisse plus spacieux et soit dépersonnalisé au maximum.

Pensez donc à aérer les espaces en enlevant les meubles et objets trop personnels ou encombrants. Optez pour une déco neutre, quitte à repeindre les murs dans des tons clairs et à réparer tout ce qui peut l’être : prise électrique, joints de salle de bains, papier peint déchiré... Les acquéreurs potentiels auront ainsi l’impression de n’avoir que leurs affaires à déballer.

3. Comment bien vendre son appartement ? En réalisant les diagnostics immobiliers obligatoires

Vous êtes vendeur, et devez donc fournir au futur acheteur un certain nombre de documents, comme le dossier de diagnostics techniques. En fonction du type de bien que vous souhaitez vendre, vous aurez plus ou moins de diagnostics immobiliers à faire réaliser. Voici la liste des plus fréquents :

  • Les diagnostics d’exposition au plomb, à l’amiante ou aux termites.
  • Les diagnostics concernant l’état de l’installation intérieure de gaz et d’électricité.
  • Le diagnostic des « risques » et des pollutions.
  • La superficie exacte de l’appartement (loi Carrez).
  • La performance énergétique.

La présentation rapide de l’ensemble de ces diagnostics permet de rassurer l’acquéreur. Elle évite aussi le prolongement des délais de rétractation après signature de la promesse de vente.

4. Comment bien vendre son appartement ? En faisant aboutir la vente

La négociation

Si l’acheteur vous fait une proposition, ou « offre d’achat » par écrit. Dans le cas où :

  • La proposition est au prix fixé, vous n’aurez d’autre choix que de l’accepter, l’accord deviendra alors officiel.
  • La proposition est en dessous du prix que vous aviez fixé, la négociation peut s’engager.

La marge de négociation s’élève en moyenne à 4 %. Restez objectif et ouvert aux arguments de l’acquéreur potentiel : état général du logement, nécessité de réaliser des travaux… Faites aussi le point sur la durée de la mise en vente de votre bien : depuis combien de temps est-il en vente ?

La conclusion de la vente

Les négociations au sujet du prix ont abouti ? Viennent alors deux étapes supplémentaires :

  • la signature d’un avant-contrat
  • la signature de l’acte authentique chez le notaire.

L’avant-contrat sert à formaliser la vente d'un bien immobilier en signant avec l’acheteur une offre d’achat ou de vente. Cette dernière posera les conditions précises de la vente, le prix et l’identité de l’acheteur comme du vendeur. Des alternatives existent, il s’agit de :

  • Une promesse unilatérale de vente engageant le vendeur.
  • Une promesse unilatérale d’achat engageant l’acheteur.
  • Un compromis de vente (engagement des deux parties).

Vient ensuite la signature de l’acte de vente définitif chez le notaire, ultime étape de la vente d’un logement. Elle est planifiée 3 mois après la signature de l’avant-contrat. C’est à ce moment que vous devez fournir au notaire tous les documents avec lesquels il va constituer un dossier contenant des documents obligatoires et réaliser le transfert de propriété.

Photo_Auteur_Jeremy.webp
Jérémy Jaujard

Expert immobilier certifié CEIF FNAIM